Qualité et Sécurité des soins

  1. Accueil
  2. /
  3. Patient
  4. /
  5. Qualité et sécurité des...

Prévenir et lutter contre les infections

Les infections nosocomiales sont les infections contractées durant le séjour hospitalier. Elles sont provoquées par des micro-organismes hébergés par le patient, le personnel, ou l’environnement. Certains micro-organismes, peu pathogènes dans les conditions normales, peuvent devenir dangereux chez les patients les plus fragiles.

Pour lutter contre les infections, le CHRL est doté d’une équipe opérationnelle d’hygiène et d’un comité de lutte contre les infections nosocomiales. Des priorités sont fixées annuellement dans le cadre d’un programme d’actions. Le personnel hospitalier est formé au respect des règles de l’hygiène hospitalière pour maîtriser au mieux le risque infectieux, mais votre collaboration et celle de vos proches sont également importantes.

☛ veillez à une bonne hygiène corporelle et buccodentaire quotidiennes, port de linge propre et hygiène des mains

☛ en cas d’intervention chirurgicale, respectez les instructions relatives à la douche pré-opératoire qui vous seront données

☛ lavez-vous les mains au savon doux en sortant des toilettes et avant de manger

☛ évitez le contact avec un membre de votre entourage atteint d’une infection transmissible : rhume, grippe, gastro-entérite...,

☛ faites toujours appel au personnel soignant pour la manipulation des perfuseurs, drains, sondes urinaires...

☛ ne décollez pas vous-même les pansements de cathéters ou de cicatrices opératoires...

☛ si vous êtes passagèrement atteint(e) d’une infection contagieuse ou si vous êtes particulièrement fragile, respectez les précautions spécifiques qui vous seront expliquées. Le port d’un masque pourra, par exemple, vous être demandé.

Rappel : L'introduction de boissons alcoolisées, de substances toxiques, d'armes est strictement interdite au sein de l'établissement.

☛ lavez-vous les mains au savon doux en sortant des toilettes

☛ désinfectez vos mains au produit hydro-alcoolique (SHA) en entrant et en sortant de la chambre d’un patient

☛ ne touchez pas les dispositifs médicaux : perfuseurs, drains, sondes urinaires…

☛ ne vous asseyez pas sur le lit du patient et n’utilisez pas les toilettes de la chambre.

L'hygiène des mains est primordiale, la plupart des infections passent par les mains. Cela concerne tout le monde, patients, professionnels et visiteurs. Toutes les chambres du CHRL sont équipées de distributeurs de solution hydro-alcoolique. Vous devez régulièrement vous désinfecter les mains, si vous n'avez pas de flacon de SHA à disposition, demandez-en au personnel.

Lutter contre la douleur

La douleur n’est pas une fatalité. On peut la prévenir et la traiter du mieux possible. Au CHRL, nous nous engageons à prendre en charge votre douleur durant votre hospitalisation et à vous donner toutes les informations utiles sur ce sujet. Avoir moins mal ou ne plus avoir mal, c’est possible.

Soulager votre douleur est donc possible, mais votre participation est essentielle. Vous seul(e) pouvez décrire votre douleur, plus vous donnerez d’informations à l’équipe soignante sur votre douleur et mieux elle sera en mesure de vous aider.

Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur,  il est possible d’en mesurer l’intensité. Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous indiquer « combien » vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10.

Nous vous aiderons à soulager vos douleurs :

  • en répondant à vos questions et en vous expliquant les soins que nous allons vous prodiguer 
  • en utilisant le ou les moyens les mieux adaptés : médicaments, relaxation, massages, soutien psychologique, hypnose, réalité virtuelle…

Assurer le bon usage des médicaments

  • Si vous prenez un traitement médicamenteux avant votre hospitalisation, veuillez vous munir de vos ordonnances en cours de validité et les transmettre à votre arrivée dans le service de soins aux professionnels de santé. Si vous amenez vos médicaments à l’hôpital, ils vous seront retirés à votre arrivée dans le service. Signalez au médecin les médicaments que vous prenez sans ordonnance (automédication, phytothérapie, etc.).
  • Si votre hospitalisation n’était pas prévue, demandez à l’un de vos proches d’apporter vos ordonnances pour vous.

Il est important d’éviter tout risque d’erreur ou de mélange entre votre traitement habituel et celui prescrit par les médecins pendant votre hospitalisation. En effet, au cours de votre hospitalisation, le médecin adapte votre traitement à votre état de santé. Par conséquent, le nombre, la forme et la présentation des médicaments que l’on vous donne peuvent être différents de votre traitement habituel.

Après avis du médecin et pour des traitements particuliers, ou si la pharmacie de l’établissement n’en dispose pas dans des délais compatibles avec votre hospitalisation, vos médicaments personnels pourront être utilisés. Les médicaments sont fournis par la pharmacie de l’établissement et dispensés par le personnel infirmier au cours de l’hospitalisation.

Dans la mesure du possible, tout patient doit être mis en situation d’être acteur de sa sécurité durant son séjour. L’application de la règle des 5B permet en effet à tout patient de vérifier avec le personnel :

☛ qu’il est le Bon patient, c'est-à-dire que le médicament est bien prévu pour ce patient, et pas pour quelqu'un d'autre ;

☛ que c'est bien le Bon médicament, prescrit par le médecin, qui est administré au patient ;

☛ que c'est à la Bonne dose ;

☛ que c'est au Bon moment ;

☛ et selon la Bonne voie d’administration (oral, intraveineuse, intramusculaire, etc.).

À la fin de l’hospitalisation, le médecin vous remet une ordonnance de sortie. Le traitement peut être différent de celui que vous preniez chez vous. Le médecin vous donnera toutes les explications nécessaires quant à ces possibles changements. Il est important de suivre le nouveau traitement car il est adapté à votre état de santé actuel.

Tous les médicaments ne sont pas en vente en pharmacie de ville. Certains médicaments sont uniquement délivrés par les pharmacies des centres hospitaliers aux patients non hospitalisés et munis d'une ordonnance valide.

Avant de vous rendre au guichet dédié à la rétrocession de la pharmacie, vous devrez vous présenter aux guichets d'accueil de l'hôpital pour récupérer une feuille de circulation qui sera à donner à la pharmacie.

Plan du service

Recueillir votre satisfaction

Le questionnaire de sortie du CHRL est destiné à tous les patients hospitalisés afin qu’ils puissent s’exprimer notamment sur les thématiques suivantes :

  • L’accueil dans l’établissement
  • La prise en charge
  • La chambre et les repas
  • L’organisation de la sortie.

Ce questionnaire est également l’occasion pour les patients de faire part de leurs remarques, commentaires et autres suggestions qui permettront à l’établissement de définir et mettre en place des actions d’amélioration. Ce questionnaire est disponible dans le livret d’accueil et/ou sur simple demande auprès du personnel des services d’hospitalisation.

Il s’agit d’une enquête nationale et co-pilotée par la Haute Autorité de Santé et le Ministère des Solidarités et de la Santé. Elle concerne les patients hospitalités dans les services suivants : maternité, chirurgie, chirurgie ambulatoire, médecine, SSR. 

Il s’agit d’une enquête en ligne, pour pouvoir y participer, il vous suffit de :

  • donner votre adresse mail lors de votre admission (mail transmis à la HAS et uniquement utilisé dans le cadre de l’enquête) ;
  • répondre au questionnaire qui vous sera transmis par un mail provenant du Ministère des Solidarités et de la Santé une quinzaine de jours après votre sortie d’hospitalisation.

Se repérer à l'hôpital

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Ceci fermera dans 0 secondes

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Ceci fermera dans 0 secondes